L’Europe : un jeu de construction

PRESENTATION DU PROJET

Nous sommes parties du constat que les questions relatives à la perception de l’UE intéressent de manière croissante décideurs et chercheurs. Ce type de problématique est en effet fortement lié à la question de l’identité européenne. Or, cette construction d’un « nous » européen semble supposer obligatoirement la définition d’un « autre » (Ricœur, 1990 ; Todorov, 1989). 

Ainsi, chaque pays partenaire du projet préparera une découverte de ce jeu de construction : 

– l’architecture d’une ville portuaire : Marseille. Cette 1ère rencontre permettra aux partenaires d’établir les 1ers échanges tout en découvrant certaines richesses de notre ville : géographiques et historiques. L’architecture permet-elle de donner une identité à une ville ? Comment se transforme-t-elle au gré des migrations politiques et économiques ?

– la langue : nous irons en Lituanie, pays du nord de l’Europe qui parle une langue n’ayant aucun point commun avec les langues latines ou grecques. Ce sera l’occasion pour nous de rêver à l’Espéranto tout en anglais ! Ainsi nous nous demanderons si une langue révèle une identité, si elle en est la garante.

– la culture : nous nous déplacerons en Belgique pour voir comment la culture peut être un point d’ancrage pour la construction d’une identité européenne.

– la science : nous serons en Italie pour découvrir quelle place tient la science dans ce pays représentant le berceau de l’Europe dans beaucoup d’imaginaires.

Les échanges se feront grâce à des déplacements physiques afin de créer des rencontres, de confronter les uns et les autres à leurs représentations, leurs attentes. Ce sera un bon moyen pour s’apercevoir que pour rencontrer, il faut prendre sur soi, repousser ses craintes, accepter la déception. Apprendre à se déplacer en nous-mêmes c’est aussi voyager.

LES RENCONTRES EN IMAGE

Lituanie

Rencontre à venir

Belgique

Rencontre à venir

Italie

Rencontre à venir

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.